David Camus


Aller au contenu

Menu principal:


Blog 2011

Archives



Mercredi 27 juillet 2011.
Vu dans le métro.


Un conseil : ne vous asseyez jamais à côté de moi dans le métro. Car j'ai un très vilain défaut : j'ai tendance à regarder ce que lisent ou écrivent les gens assis à côté de moi. C'est plus fort que moi, faut que je sache. Bref, il y a deux jours, j'étais assis à côté d'une accorte jeune femme d'origine africaine. Elle était en train d'écrire un SMS, que voici (j'ai changé les noms) :

"
Salut, au foyer Caro y a un mec qui ressemble à Jonathan, son style. Je suis déjà sur le charme et de plus today je vu Jonathan après avoir vu ce mec."

J'avoue avoir adoré le "sur le charme" et le "je vu". Puis la jeune femme est descendue et un homme d'origine asiatique d'une cinquantaine d'années l'a remplacée. Il lisait une brochure intitulée :
Listen to God and live forever (revue publiée par la Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania). Les pages étaient maculées d'illustrations en couleurs on ne peut plus kitchs représentant Jésus, Dieu, etc. On pouvait y lire notamment :

"
God is a loving father." (I Peter 5:6,7)

Autant vous dire que je regrettais amérement la prose de ma belle africaine...


Dimanche 15 mai 2011.
En attendant la Palme d'or ?


Joie, bonheur !
Kadath, le guide de la cité inconnue, a reçu le Prix Spécial du jury des Imaginales 2011. Un grand coup de chapeau à Nicolas Fructus, pour ses incroyables illustrations qui devraient rester dans les annales, et à Raphaël Granier de Cassagnac, pour ses fantastiques talents de maître d'oeuvre !


Lundi 25 avril 2011.
Connaissez-vous Vincent Puente ?

Comment, vous n'avez jamais entendu parler de l'auteur, entre autres, de "
Ubu et la Manivelle à Rien" et de " L'Histoire de la bibliothèque du comte de Fortsas" ? Cet érudit moustachu, amateur de collages à qui l'on doit également les règles de la Fourchette au pied ("footfork", en anglais), a commis un nouvel ouvrage, une vraie merveille, un petit bijou d'érudition et de drôlerie : " L'Anatomie du faux".

Si vous voulez tout connaître du mouvement "
Identitarista", récemment célèbré par l'ancien président brésilien Lula, dont les membres - tous écrivains - avaient promis de ne plus rien écrire et décernaient chaque année les "Palmes Académiques du Mutisme Littéraire", alors jetez-vous sur cet ouvrage. Vous y apprendrez tout sur cette faction dissidente des "Identitaristas", les "Desperados Identitaristas", qui sévissaient le visage caché par un foulard en forme de lettre de l'alphabet. Tout sur Félicien-Auguste Guizot, voleur qui - bien que n'ayant jamais rien volé - aurait inspiré Arsène Lupin à Maurice Leblanc. Tout, enfin, sur le "Journal du froid", cet ouvrage relié en peau humaine - même s'il s'agit peut-être, nous prévient Vincent Puente, d'un faux.

"La grande difficulté", prévient d'emblée Vincent Puente, "provient du fait que la plupart des informations sur Guizot, les
Identitaristas ou le "Journal du froid" n'ont jamais été publiées, voire, dans certains cas, jamais écrites. Ainsi "Las Palabras del Miercoles", l'une des thèses que j'ai consultées pour mon essai, n'a jamais été écrite, alors qu'elle a demandé plus de dix ans de travail à son auteur. Ce qui ne l'a pas empêché de recevoir les félicitations du jury à l'unanimité".

Bref, tout ça pour vous dire : j'ai adoré ce merveilleux petit OVNI littéraire au sujet duquel il se murmure que Borges lui-même serait en train d'écrire un article des plus élogieux.


Lundi 11 avril 2011.
Chose vue.

Je prends le métro tous les jours de la semaine, pour aller travailler. Or depuis plus d'un mois, ma ligne (la numéro 4) ne marque plus l'arrêt à la station Strasbourg Saint-Denis, en travaux pour rénovation. Il n'empêche que, sur les quais aux allures de chantier de cette station, je peux voir une vieille affiche publicitaire nous invitant à nous envoler au Japon au printemps, avec cet argument choc : "Japon : un souffle nouveau !" Je ne sais pas vous, mais moi je trouve cet argument, comment dire... soufflant !


Dimanche 3 avril 2011.
Grand-père.

Le mois dernier j'ai terminé un nouveau scénario de bande-dessinée :
ECG. ( Cliquer ici pour en lire la première planche.) A priori, ce scénario devrait être dessiné par Nick Abadzis (avec qui je travaille déjà sur L'Histoire du cigare amoureux d'une pipe). Il marque une étape importante dans mon travail : pour la première fois, j'aborde le genre autobiographique. Cela faisait des années qu'on me demandait d'écrire quelque chose sur mon grand-père, alors je l'ai fait : ECG raconte un voyage en Suisse que j'ai fait en 1998 pour aller voir mon grand-père maternel dans sa maison de retraite... Ben quoi ? Vous n'avez pas deux grand-pères vous ?


Dimanche 27 mars 2011.
Le prix du rêve.


Joie, bonheur ! Ma nouvelle traduction des nouvelles de Lovecraft se déroulant dans les Contrées du Rêve a reçu le "Coup de coeur Bob Morane 2011" ! Eh bien, c'est le coup le plus agréable que j'ai jamais reçu ! (Merci aux membres du jury, donc, pour moi et aussi pour Lovecraft. Jetez-vous sur ces textes envoûtants, et prolongez le plaisir avec le Guide de Kadath - d'ailleurs nominé pour le Grand Prix de l'Imaginaire 2011.)


Blog | Actualités | Bibliographie | Inédits | Bonus | Biographie | Archives | Contact | Plan du site


Mise à jour le 09 juil 2014 - Rédacteur David Camus - Hébergement Amen - Conception jiga.fr | contact@david-camus.com

Retourner au contenu | Retourner au menu